Sagesse du Corps avec Allen Pittman, reconnection corporelle et cerveau reptilien

Publié le 7 Octobre 2015

La société dans laquelle nous vivons aujourd'hui nous dépossède de notre identité corporelle lorsqu'on observe le monde qui nous entoure.

Le corps est devenu un produit de consommation, un objet malléable, on peut même parler de formatage du corps.

Deviens ce que tu es !!!

La recherche corporelle qu'offre l'étude de la Sagesse Du Corps permet de "se retrouver", de retrouver cet autre qui au final ne nous ai pas complétement étranger. D'ailleurs ne dit on pas qu'il faut d'abord se connaître soi-même avant d'aller vers les autres, c'est là à mon humble avis que réside toute la force et l'intérêt de la pratique de la SdC. Avant d'aimer il faut connaître l'autre, se constat vaut aussi pour soi que pour les autres.

De part mon travail auprès des personnes âgées en situation de handicap , j'ai compris qu'avant de vouloir des "résultats" lors des séances de l'atelier Sagesse du Corps que j'ai commencé à mettre en place il y a bientôt un an, il fallait que je creuse en moi ce que la pratique de la Sagesse du Corps m'apportait.

Au départ je mettais cela sur le compte de l'euphorie de la découverte, je voulais imiter à l'exactitude les mouvements et principes qui m'étaient démontrés mais aujourd'hui je sais que je faisais fausse route car cette façon de faire limite l'apprentissage et de ce fait la transmission "Imiter n'est pas transmettre"

Qui imite qui ???

Qui imite qui ???

quand imitation rime avec admiration ...

Sagesse du Corps avec Allen Pittman, reconnection corporelle et cerveau reptilien

Chacun d'entre nous possède un corps qui lui est propre, avec son histoire, ses limites et ses capacités. J'ai pris le temps de réaliser cela dans un premier temps avant de pouvoir réellement présenter ma vision, mon interprétation de la Sagesse du Corps aux personnes qui participent et m'accompagnent dans cette aventure.

Lors du stage de SdC et lutte celtique organisé par Erwan Cloarec, Allen Pittman nous fit partager son savoir et à mon sens nous fournit certaines clés nous permettant de déverrouiller certaines portes de notre conscience qui sans nous en apercevoir au fil du temps a était faite prisonnière dans un carcan d'on le geôlier n'est autre que la société actuelle.

Masque de pierre furent les mots qu'Allen Pittman prononça si mes souvenirs sont bons, afin de décrire cette acte de dépersonnalisation de l'être, mettre de côté notre propre système de pensée, nos valeurs pour devenir l'esclave du politiquement correct.​

L'apparence prend toujours le dessus sur le réel, le masque sur le masqué. On montre pour cacher, mais on montre surtout pour montrer ...

Jean-pierre Martel

Sagesse du Corps avec Allen Pittman, reconnection corporelle et cerveau reptilien

L'étude de la SdC permet de se reconnecter avec soi-même, le soi profond, celui que nous étions au commencement.

Le premier niveau d'étude est basé en grande partie sur les mouvements observés chez le nouveau né et je dois avoué que j'ai depuis un peu plus d'un an un enseignant particulier en SdC en la personne de mon fils Noah. La paternité a eu un impact énorme sur moi, en tant que personne évidemment mais aussi du point de vue du pratiquant.

J'ai pris conscience de mon corps grâce à mon fils et aux enseignements de Kuroda sensei, de Kono Yoshinori et évidemment grâce à ceux d'Allen Pittman, je peux dire que j'ai renoué d'une certaine manière avec la partie reptilienne de mon cerveau.

Noah my private coach :),Kuroda senseï© www.frederickcarnet.com, Kono Yoshinori par Hélène Rasse, Allen Pittman par Hélène Rasse
Noah my private coach :),Kuroda senseï© www.frederickcarnet.com, Kono Yoshinori par Hélène Rasse, Allen Pittman par Hélène Rasse
Noah my private coach :),Kuroda senseï© www.frederickcarnet.com, Kono Yoshinori par Hélène Rasse, Allen Pittman par Hélène Rasse
Noah my private coach :),Kuroda senseï© www.frederickcarnet.com, Kono Yoshinori par Hélène Rasse, Allen Pittman par Hélène Rasse

Noah my private coach :),Kuroda senseï© www.frederickcarnet.com, Kono Yoshinori par Hélène Rasse, Allen Pittman par Hélène Rasse

Qu'est ce que le cerveau reptilien ?

Le cerveau reptilien est le siège de nos instincts, la base de nos émotions, il régit nos fonctions vitales tel que la respiration, le rythme cardiaque, la tension mais aussi nos besoins naturels, boire, manger, se reproduire et nos comportements primitifs tel que la peur, la haine et l'instinct de survie. Je vous invite à lire cet article qui vous aidera je pense à mieux comprendre votre tronc cérébral et votre cervelet :)

Quand on est privé de la possibilité de faire la différence entre ce qu'on voit et ce que l'on est, la seule issue est l'identification massive, c'est à dire la régression et la soumission

Sagesse du Corps avec Allen Pittman, reconnection corporelle et cerveau reptilien

En plus d'un travail sur le cerveau reptilien, un autre organe fut l'objet d'une profonde réflexion dans la pratique, le cœur en tant qu'organe sensoriel et non pas juste réduit au simple rôle de pompe irrigant notre corps. Ce stage a était d'une grande richesse, plus encore que je ne l'avais imaginé, c'est pour cette raison que j'ai pris le temps de rédiger cet article. En faire un simple compte rendu aurait minimisé l'impact que ce stage a eu sur le pratiquant, la personne et le père que je suis, ce sont les rencontres qui nous forgent et nous guident vers des chemins qui au départ nous étaient inconnus ou trop éloignés de notre recherche.

Il restera à jamais dans ma mémoire grâce aux personnes rencontrées, aux échanges qui m'ont amenés ici, en plus du "bagage technique" que j'en ai ramené c'est surtout les moments d'après stage qui m'ont marqués. Les discutions malgré mon anglais plus qu'approximatif (merci Erwan pour ton aide et a big thank you to Mr Pittman for your patience) m'ont touchées au plus profond de mon être.

Pour finir

​And finally

BECOME WHAT YOU ARE ...

Rédigé par Mathias Capron

Publié dans #Recherches, #Sagesse du Corps, #Stages, #Amp, #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Un grand merci pour votre article et vos recherches! En le lisant j'ai trouvé une voie à creuser, des mots sur l'indicible des ressentis et un encouragement à poursuivre l'analyse du vrai ennemi que l on est pour soi même et générant tant de souffrances quand on perd la voie, sa voie...
Répondre